Actions pédagogiques sur la biodiversité
"Sur la piste de la biodiversité : enjeu écologique"
Fiche générale
é
moins de 7 ans
de 7 à 11 ans de 12 à 15 ans plus de 16 ans

è Retour vers le "thème Biodiversité"

 

SUR LA PISTE DE LA BIODIVERSITÉ : ENJEU ÉCOLOGIQUE

INTRODUCTION

    L'étude de la biodiversité nous permet d'appréhender la dynamique du monde et d'en faire une approche globale intégrant les trois niveaux hiérarchiques : les gênes, les espèces et les écosystèmes avec lesquels interagissent les sociétés humaines.

OBJECTIFS

    • Comprendre la nature et les formes de vie animales et végétales comme éléments interdépendants.
    • Faire appréhender qu'il existe une forme de structure de la biodiversité, qu'il y a une multitude de chaînes constituant de manière complexe l'ensemble du sytème-nature.
    • Prendre conscience que la diversité culturelle fait partie de la biodiversité et qu'en tant que telle, elle doit être préservée.

NOTIONS-CLÉS

    Biodiversité, Diversité génétique, Spécifique, Écosystémique, Diversité culturelle

1. CARACTÉRISATION DE LA BIODIVERSITÉ

    • Observer une même superficie dans 2 écosystèmes différents (bord de rivière, prairie, forêt, etc.). Pour chacune d’elles, recenser le nombre d’espèces, identifier leur mode de vie (locomotion, dispersion, reproduction, alimentation, etc.) et comparer la biodiversité de chacun des deux milieux.
    - observer les caractéristiques du biotope : nature du sol, climat, topographie, hydrographie.
    - proposer une représentation de chacun des 2 écosystèmes en distinguant les facteurs biotiques par une couleur et abiotiques par une autre.
    • Compléter la représentation des deux écosystèmes : mettre en place le rôle et les interrelations entre les êtres vivants (cf. chaîne trophique) et intégrer les grands cycles (cf. carbone, azote, oxygène) qui régissent ces écosystèmes.
    • Sous forme de jeu de rôles ou de création de scénarii, réfléchir aux conséquences de la disparition fictive d’un composant dans la/les chaîne(s) trophique(s).
    • Identifier les facteurs qui favorisent ou limitent la biodiversité : facteurs abiotiques (érosion, sécheresse, nature du sol, climat, hydrographie, etc.) et facteurs biotiques (interrelations entre les êtres vivants, dominance d’une espèce, déséquilibre dans la niche écologique, endémisme, surexploitation du milieu, etc.).
    • Proposer une définition du concept de biodiversité.

2. RÉPARTITION DE LA BIODIVERSITÉ

    • Indiquer sur un planisphère ou visualiser à l’aide d’images satellitaires les grands biomes terrestres.
    • Identifier les zones tampons (contact zone tempérée européenne et zone méditerranéenne ou contact zone méditerranéenne et zone montagnarde) ou les zones atypiques qui abritent des biotopes spécifiques (milieux extrêmes comme les déserts, les zones de haute altitude ou de grande latitude).
    - rechercher ce qui les caractérise : biodiversité, facteurs biotiques et abiotiques, endémisme, etc.
    - imaginer les conséquences de la disparition d’une zone tampon (ex : contrefort des Andes).
    • À partir de documents sur une forêt tempérée et une forêt tropicale, rechercher les espèces propres à chacune ; qu’en conclure sur la richesse moyenne des 2 milieux ?
    • Rechercher et localiser quelques écosystèmes très menacés à la surface du globe (récif corallien, mangrove, étang, île, zone humide, tourbière, etc...). En choisir un que vous pourrez étudier sur le terrain, l’analyser plus spécifiquement et rechercher des activités possibles en vue de sa protection.

3. RECONNAISSANCE ET CLASSIFICATION

    • Procéder à une recherche historique sur la dénomination et la classification des plantes : expéditions égyptiennes, premier traité sur la botanique de Théophraste ainsi que la première classification (arbres, arbustes et herbes), recherche des plantes médicinales chez les Romains (Pline le Jeune).
    • Rechercher les plantes et animaux nouveaux introduits en Europe avec les Croisades, l’expédition de Marco Polo en Chine, les voyages des navigateurs portugais et espagnols et la découverte de l’Amérique.
    • Etudier, à partir du XVIIIe siècle, le rôle des voyages scientifiques (expéditions de Cook, de Bougainville, de La Pérouse, etc...), le rôle des grandes sociétés commerciales de navigation (Compagnie des Indes Orientales), ainsi que le rôle des jardins botaniques.
    • Analyser le rôle des sociétés savantes aux XVIIIe et XIXe siècles dans la promotion de l’étude des espèces.
    • Etudier le système de classification proposé par Linné (Systema naturea, 1735). Rechercher sur quels caractères sont basées les distinctions entre les principaux niveaux de cette classification (classes, ordres, familles, etc.) ?

4. DIVERSITÉ CULTURELLE

    • Rechercher pourquoi la diversité culturelle a été introduite dans le concept de biodiversité (patrimoine culturel de l’humanité, les civilisations et leurs savoirs, etc.) et en quoi cela rend compte d’une réflexion propre à notre époque.
    • En prenant comme exemple la notion de classification, mettre en évidence cette diversité culturelle en comparant des dénominations vernaculaires de plantes et d’animaux.
    • Identifier les critères qui régissent des classifications populaires.
    • Rechercher les divergences ou convergences avec ceux du système de classification scientifique occidentale.

Fiche extraite du Dossier Biodiversité

 
Dernière mise à jour : le 12 mai 2000