le livret pedag'eau

L'eau en danger

titre : tout va a la mer

Nos déchets voguent sur des milliers de kilomètres avant de finir sur les plages : ils polluent l'ensemble de l'écosystème marin.
75% de la pollution marine provient du continent.
Le sais-tu ?
Zoom
Dossiers
Chiffres chocs
image : tout va a la mer
Pour télécharger cette image...
Pluie
Pots d'échappements et cheminées rejettent des gaz acides qui retombent ensuite sous forme de pluies. Elles sont toxiques pour les êtres vivants.

Agriculture
Les engrais contiennent des nitrates et des phosphates, qui en excédent, contribuent à l'eutrophisation des eaux.
Certains pesticides entraînés par les eaux peuvent perturber la santé des êtres vivants.

Industrie
Acides, solvants ou métaux lourds sont des produits très nocifs pour toutes les epèces animales et végétales.

Eaux usées non épurées
Les excréménts humains et les phosphates contenus dans les lessives sont facteurs de deséquilibre.

Bateaux
Pétrole, déchets solides et chimiques sont rejettés, intentionnellement ou accidentellement par les navires de commerce et les plaisanciers.

Déchets solides
En période de vacance, les populations côtières augmentent et abandonnent plus de déchets sur les plages.

 

  • Le lessivage des sols agricoles et urbains par les pluies transporte les polluants jusqu’à la mer par les cours d’eau.
  • La pollution invisible due aux produits chimiques et aux rejets organiques est responsable du déséquilibre des milieux aquatiques. Cette pollution provient de l’agriculture et, en moindre importance, de l’industrie et des villes. La prolifération des algues vertes en bord de mer en est un exemple et peut conduire à l’eutrophisation du milieu.
  • Plus de 50% des eaux usées des communes sont rejetées dans la nature sans aucune épuration préalable. Jeter un produit dangereux dans son évier peut donc avoir de grave conséquences pour le milieu naturel. pour en savoir plus...
  • Nos déchets voguent sur des milliers de kilomètres avant de finir sur les plages : ils polluent l'ensemble de l'écosystème marin.

 

Macrodéchets, biodégradable ?
   avec le temps...
Ticket d'autobus : 2 à 4 semaines

Mouchoir en papier : 2 mois

Mégot de cigarette : 6 mois

Huile de vidange : 5 à 10 ans

Canette en aluminium : 100 ans

Sac et bouteille plastique : 100 à 500 ans

déchets : ticket, megots, etc...

 

eau_danger.gif (53863 bytes) Sur la quantité totale d’eau douce consommée en France, ce sont les activités agricoles qui viennent en tête (68%), suivi par la consommation des particuliers et des structures collectives (24%), puis des industries (8%) (source IFEN, 1999).

titre : les oceans malades de l'homme

Marées noires

Les côtes bretonnes ont encore une fois été touchées par une marée noire. Le 13 décembre 1999, le pétrolier Erika fait naufrage au large du Finistère Sud provoquant la pollution de centaines de kilomètres de côtes et la mort de milliers d’oiseaux.

Chaque année, des milliers de tonnes de pétrole brut s'écoulent dans la mer en provenance des navires et du continent. Au niveau mondial, les pollutions accidentelles par hydrocarbures ont diminué de 60% depuis les années 60, mais elles restent trop élevées. Elles ont été estimées à 130 000 tonnes par an entre 1990 et 1997.

Quant aux hydrocarbures provenant des rejets terrestres, ils sont quatre fois plus élevés que ceux liés au trafic maritime ! !

Amoco Cadiz
L'Amoco Cadiz
Eaux de baignade

Bactéries et champignons microscopiques contenus dans les eaux usées sont parfois directement rejetés à la mer. Ces organismes peuvent contaminer les baigneurs qui se trouvent à proximité des égouts et provoquer des angines ou gastro-entérites.
Respectez les zones de baignade interdites et préférez les villes "Pavillon Bleu d'Europe" garantissant un environnement général supérieur et des eaux de baignade de haute qualité.

De nombreux bateaux de plaisance sont habités à quai toute l'année ou de manière saisonnière. Beaucoup rejettent directement dans l'eau du port leurs eaux de vaisselle, de douche et parfois même des matières fécales ! Souvent, des égouts débouchent dans les bassins portuaires, y apportant un complément de pollution. L'eau d'un port se renouvelant peu, elle deviendra vite sale, huileuse, malodorante, tandis que des bactéries et des virus parfois dangereux pour l'homme lui-même s'y développeront.

 

planète eaule littoral riche et fragilela protection de l'eau