Campagne

Les hôpitaux de Lyon rejoignent notre démarche Mon Restau Responsable

Publié le 02 juin 2022 , mis à jour le 15 juin 2022

Restez informés

Chaque mois, recevez L’Essentiel de la FNH : découvrez notre impact positif sur la nature et l’Homme et comment agir avec nous !

Si les soins médicaux restent le cœur de métier des 13 hôpitaux gérés par les Hospices Civils de Lyon, une nourriture saine, variée et de qualité permet de faire un trait d’union entre la santé et le bien-être des patients. Ainsi, pour faire évoluer les 4 millions de repas servis chaque année, les Hospices civils ont choisi de rejoindre notre démarche Mon Restau Responsable, initiée en 2016 avec notre partenaire le Reseau Restau’Co.

Premier employeur de la région Auvergne-Rhône Alpes avec 13 sites actifs sur le territoire – 12 à Lyon et 1 à Hyères- les Hospices Civils de Lyon (HCL) sont un acteur majeur de la restauration collective. En organisant le 16 juin 2022, au sein de l’Unité́ Centrale de Production Alimentaire (UCPA) de Saint Priest, leur séance d’engagement dans notre démarche Mon Restau Responsable, ils garantissent la priorité donnée par la direction générale dans son plan d’actions RSE de servir des repas durables à tous leurs patients et personnels soignants.

L’hôpital, secteur clé de la restauration collective

12.210 repas servis par jour soit 4.013.718 par an

Disposant de la plus grande cuisine hospitalière de la région, les Hospices Civils de Lyon (HCL) sont un acteur clé de la restauration collective et de la dynamique territoriale. En effet l’hôpital est le seul secteur qui assure le service de repas, midi et soir, tous les jours de l’année, à ses usagers avec plusieurs offres alimentaires : en chambre pour 71% de patients plus ou moins fragiles (de la naissance à la fin de vie) dont la durée d’hospitalisation, l’âge et certaines pathologies : obésité, diabète… vont influer le régime alimentaire et en self pour 29% de soignants (27% personnel hospitalier et 2% d’étudiants).

Une alimentation soin, saine et durable

Si les soins médicaux restent évidemment le cœur de métier des Hospices Civils de Lyon, une nourriture saine, variée et de qualité permet de faire un trait d’union entre la santé et le bien-être des patients. Par ailleurs, le repas étant un moment d’échange entre le personnel et les malades, il s’agit d’un temps clef pour rappeler les principes d’une bonne nutrition, avec pour objectif d’inciter à adopter de bons comportements alimentaires pour soi, pour les autres et à partager des pratiques durables pour préserver la planète.

Recharger les batteries du personnel

Quant aux soignants, dont les conditions de travail sont par nature difficiles et potentiellement stressantes, leur bien-être passe aussi par le plaisir de partager un moment de convivialité avec leurs collègues autour d’une assiette de qualité à l’heure de la pause repas.

Mon Restau Responsable, un point fort du plan d’action RSE des HC

Un engagement qui ne date pas d’hier

Lieu dédié à la prévention et à la santé publique, les Hospices Civils de Lyon sont aussi investis depuis 2012, dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) dont le volet restauration fait partie intégrante. Le Comité de Liaison Alimentation et Nutrition (CLAN) est notamment en charge des questions relatives à la politique alimentaire et à la prise en charge nutritionnelle des patients tandis que les moyens et les ressources qui y sont alloués pour la mettre en œuvre sont gérés par le service restauration.

Déjà opérationnels sur le tri des déchets, la réduction des plastiques à usage unique et des emballages, rejoindre la démarche Mon Restau Responsable est une opportunité pour ancrer l’alimentation responsable dans nos pratiques et augmenter la part de budget consacrée à l’achat de denrées alimentaires de qualité (+ 800 000 euros cette année).

Jean-Rémy Dumont, directeur de la restauration et Eric Surieux, responsable qualité.

A noter que parmi les objectifs prévus à horizon fin 2022, celui d’intégrer 22% de produits bio va au-delà des 20% fixés par la loi Egalim.

Mon Restau Responsable, une démarche d’amélioration continue

En souscrivant à cette garantie participative dédiée à la restauration collective, les Hospices Civils de Lyon adhèrent à une logique de progression continue et actent publiquement une liste d’engagements en faveur d’une alimentation plus éco-responsable.  Ces engagements, construits autour des quatre axes propres à la démarche Mon Restau Responsable (bien être, assiette responsable, écogestes, engagement social et territorial), sont à valider et à renouveler tous les deux ans.  

Programmation des engagements volontaires présentés lors de la Séance publique le 16 juin à l’UCPA de Saint Priest

Sur le volet bien-être, sont privilégiés la diversification de l’apport protéique dans les menus avec davantage d’options végétariennes (2 plats pour les patients hospitalisés en courte durée et 1 par semaine au self), ainsi qu’un plus large choix de desserts au self. S’y ajoute l’objectif daté (2023) d’amélioration des espaces de restauration.

L’assiette responsable met à l’honneur une filière qualité composée de produits labellisés, bio, et des plats fait maison grâce à un pictogramme renseignant les usagers du self sur les recettes cuisinées sur place.

Plusieurs nouveaux éco-gestes sont destinés à minimiser l’impact sur l’environnement : usage de produits d’entretien et d’hygiène éco-labellisés, réduction de la consommation d’eau et d’énergie avec le renouvellement d’ici 2024 des équipements de laverie.

Enfin, l’engagement Social et territorial implique la sensibilisation et la formation des 431 agents de la restauration à la démarche Mon restau Responsable– mission à laquelle Stéphane Lebigre et Hervé Duduc, respectivement Responsable Restauration à Lyon et à Hyères, sont particulièrement mobilisés.

A côté de ça, engagement est pris de relancer les journées portes ouvertes sur l’UCPA à Saint Priest pour initier une dynamique et associer les acteurs du territoire à la mise en place d’une alimentation bio et locale.

Enfin d’autres sujets sont sur la table et font l’objet d’une réflexion menée conjointement avec Ludovic Boutel, chef de restauration du CHU de Saint Étienne -et pair référent de Mon Restau Responsable- comme celle concernant l’impact de la charge mentale liée à l’organisation de la distribution des repas pour le personnel. Comment valoriser au mieux ce moment entre soignants et patients ?

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Enquête : Les besoins d'investissement en restauration collective
Faire évoluer sa cantine avec le livret "Mon Restau Responsable & Moi"
Les cantines de St-Denis garanties Mon Restau Responsable® !