Communiqué de presse

Pourquoi réhabiliter le diesel est une erreur…

Publié le 12 février 2019 , mis à jour le 25 novembre 2020

A la veille d’un nouveau rendez-vous entre le Président de la République et les constructeurs automobiles, la FNH appelle ce dernier à ne pas se laisser enfermer dans une vision de court-terme

 

Alors que la controverse sur le “diesel propre” fait son retour au sein du gouvernement, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme s’interroge sur la position que portera Emmanuel Macron à l’occasion du dîner offert demain soir par l’organisation internationale des constructeurs automobiles. La FNH attend du Président de la République qu’il prenne le parti de la santé, de l’environnement et de l’emploi, en affichant clairement sa volonté de sortir du diesel. Car non, le diesel propre n’existe pas et surtout réhabiliter le diesel ne sauvera pas l’emploi. C’est vers les filières à très faibles émissions (électrique, biogaz, hydrogène) qu’il faut maintenant se tourner et investir… Il reste une dizaine d’année pour préparer le tournant énergétique du secteur automobile.

Rapport

Télécharger (format pdf - 547 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi d’orientation Agricole : reculs et incohérences de l'article 1
LOA : Pourquoi voter le texte en l’état serait une grosse erreur et comment l'améliorer ?
Loi d’orientation agricole : un projet à rebours de l’ambition annoncée !