Ecogestes

Quelle station de ski choisir cet hiver ?

Publié le 08 décembre 2021 , mis à jour le 22 juillet 2022

Restez informés

Chaque mois, recevez l’essentiel de la FNH : découvrez notre impact positif sur la nature et l’Homme et comment agir avec nous !

Les vacances d’hiver approchent et - pour celles et ceux qui partent à la montagne - c'est possible de choisir une station de ski engagée, grâce au label Flocon vert. 
Depuis 2013, l’association Mountain Riders - membre du réseau d’associations partenaires de la Fondation pour la Nature et l’Homme - accompagne et valorise les destinations touristiques de montagne engagées dans une démarche de transition écologique. Aujourd’hui, onze stations sont labellisées Flocon Vert et seize sont engagées dans la démarche pour une prochaine labellisation. On vous les présente.

©Pixabay

Station de ski et transition écologique de la montagne

Le panel incroyable d’activités sportives qui s’offre aux amoureux de la montagne dans un cadre époustouflant, ne doit pas s’effectuer au détriment de l’environnement et de la biodiversité. C’est un dilemme : le tourisme est essentiel pour l’économie locale de nos montagnes, mais la pression exercée sur le milieu et la dégradation de l’environnement - dont il est une cause majeure - sont à prendre très sérieusement en compte.

Partant de ce constat, Mountain Riders - association d’éducation à la transition écologique - a publié en 2005 « L’éco-guide des stations de montagne ». Pour aller encore plus loin dans la démarche, l'association s'est lancé le défi de créer un label qui permette aux stations de montagne de s’engager dans la transition écologique et solidaire sur le long terme.

« Le label Flocon Vert permet de garantir l’engagement durable des destinations touristiques de montagne. »

Camille Rey-Gorrez, directrice de l'Association Mountain Riders

« Flocon vert » : l’engagement des stations de montagne

En 2011, plus de 70 structures partenaires experts du tourisme, du développement durable et de la montagne (dont la Fondation pour la Nature et l’Homme) ont ainsi travaillé aux côtés de l’association pour élaborer un cahier des charges du Flocon Vert.
En 2013, le label Flocon Vert voyait le jour pour « garantir l’engagement durable des destinations touristiques de montagne » explique Camille Rey-Gorrez, directrice de l’association Mountain Riders. « Ce label est valable trois ans, mais un audit intermédiaire est toutefois réalisé au bout d’un an et demi dans les stations qui l’affichent ».

Les critères des stations de skis « Flocon vert »

Le label Flocon Vert reprend 20 critères qui s’inscrivent autour de 4 grandes thématiques :

1 > économie locale
2 > écologie & ressources naturelles
3 > gouvernance & destination
4 > social & culturel

Les critères permettent de juger le niveau d’engagement de la station sur les quatre saisons, notamment en matière de 
gestion de l’eau et de la neige de culture, de production et des usages de l’énergie ;
- prise en compte des problèmes de mobilité et de gestion des déchets ;
- d’évaluation des risques environnementaux et les mesures à adopter pour protéger la biodiversité et les lieux d’intérêts (espaces protégés), minimiser l’impact paysager (politique d’aménagement), réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) ;
- de sensibilisation et d’éducation au développement durable dans les écoles et auprès des touristes ;
- de soutien aux initiatives locales, de formation du personnel, de restauration collective ;
- d’accès aux personnes à mobilité réduite et les loisirs adaptés ;
- de conditions de travail équitables et l’accueil des saisonniers ;

Voir le cahier des charges : https://www.flocon-vert.org/les-criteres/

« Le label Flocon Vert n’a pas vocation à opposer les stations les unes aux autres mais, au contraire, à devenir un espace où se réfléchit et s’expérimente la « montagne de demain ». Il permet à tous, habitants, acteurs socio-économiques, associations mais aussi vacanciers, de contribuer à son niveau à la transition écologique et solidaire des territoires de montagne. »

Sébastien Galy, directeur du Pôle des actions nationales et internationales à la Fondation pour la Nature et l'Homme

Les 11 stations de montagne engagées

Les initiatives ne manquent pas pour opérer le changement. Aujourd’hui, onze destinations sont labélisées « Flocon Vert » et toujours engagées dans une démarche d’amélioration continue :

- Les Rousses (Jura)
- Vallée de Chamonix-Mont Blanc (Haute-Savoie)
- Châtel (Haute-Savoie).
- Chamrousse (Isère)
- Megève (Haute-Savoie)
- Valberg (Alpes-Maritimes)
- Les Arcs Bourg-Saint-Maurice (Savoie)
- Morzine-Avoriaz (Haute-Savoie)
- Le Grand-Bornand (Haute-Savoie)
- Les Angles (Hautes-Pyrénées)
- Val-Cenis (Savoie)

Pour connaître les actions menées par ces stations de montagne, rendez-vous sur le site Flocon Vert.

>> A VENIR ! <<
16 autres stations s’engagent actuellement dans la démarche :
Alpes-Maritimes (06) : La Colmiane
Doubs (25) : Métabief
Pyrénées-Orientales (66) : Puigmal, Font-Romeu
Haut-Rhin (68) : Le Lac Blanc
Savoie (73) : Valloire-Galibier, Saint-François-Longchamp, Tignes, Courchevel, Val d’Isère, Belleville.
Haute-Savoie (74) : Passy-Mont-Blanc, Combloux, Saint Gervais Mont-Blanc, Les Contamines-Montjoie, Cordon.

Vous aimez la montagne l’hiver et êtes sensible aux efforts menés par ces acteurs… alors, pourquoi ne pas tenter l’expérience cet hiver dans l’une de ces stations de ski ?

Les habitudes à adopter au quotidien

Pour des vacances encore plus durables, vous pouvez pratiquer ces éco-gestes :

  • Transport : Le transport du public représente 57% des émissions d’un territoire de montagne (en moyenne), c’est donc le meilleur levier pour agir.
    Pensez à trouver des solutions alternatives (transport en commun, covoiturage, train...). Plusieurs plateformes existent pour planifier son trajet (Tictactrip, Mobicoop, Blablacar...).
  • Zéro-déchet: Selon l'association Mountain Riders, chaque année, plus de 150 tonnes de déchets sont jetés en montagne, dont 36 % sont d'origine touristique (mégots, plastiques, canettes...). La meilleure façon d’éviter les déchets, est de les réduire à la source ! Pour cela, adoptons la règle des 5 R :
    • Refuser tous les produits à usage unique et privilégier les achats sans déchet (comme le vrac, prendre un fruit plutôt qu’une barre emballée, privilégier une gourde plutôt qu’acheter une bouteille en plastique….)
    • Réduire en limitant le gaspillage alimentaire et les achats compulsifs
    • Réutiliser/réparer tout ce qui peut l'être.
    • Recycler tout ce qui ne peut pas être réutilisé
    • Rendre à la terre en compostant nos déchets organiques
  • Alimentation: privilégier les produits de saison, locaux et le plus possible sans emballage !

Mountain Riders est une association d’éducation à la transition écologique fondée en 2001. Dans ses actions, elle s'applique chaque jour à incarner le changement que chacun souhaiterait voir dans le monde.

L'association réalise tout au long de l'année des sorties nature, des séjours en itinérance, des animations, des ateliers ludiques et des interventions adaptés aux programmes scolaires et extra scolaires.

Elle accompagne également les territoires dans le processus de candidature et de labellisation Flocon Vert. A travers ce label, il s'agit de valoriser les destinations touristiques ayant une politique de développement durable de pointe et de permettre à tous, d’avoir une vision claire des destinations engagées.

Association Mountain Riders 
67, rue Saint-François de Sales - 73000 CHAMBERY 
04 56 11 45 71  - www.mountain-riders.org

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Les 7 stations de montagne les plus éco-responsables