Projets soutenus

6000 arbres replantés et 6 emplois créés au Togo

Publié le 17 novembre 2020 , mis à jour le 11 octobre 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Né d’une mère française et d’un père bénino-togolais, Marc-Aurèle a depuis ses 19 ans parcouru de nombreux pays qui lui ont fait découvrir différents modes de vie et de liens possibles entre l’homme et la nature. Une rencontre causera le déclic : le peuple Kanak, en Nouvelle-Calédonie, qui vit quasi-totalement en autonomie-alimentaire. Inspiré, Marc-Aurèle sait alors qu’il souhaite vivre dans le respect de la nature et de l’homme et partager ses valeurs au plus grand nombre.

Quelques années plus tard, il crée le projet Zion Gaïa dans un pays qu’il a toujours porté dans son coeur : le Togo. Au programme : reboisement, agroforesterie, permaculture et un centre de vie écologique, avec pour objectif de redonner à la forêt sa place dans le paysage, développer l'autosuffisance alimentaire et inviter les gens à découvrir de nouvelles façon de vivre en harmonie avec les limites de notre planète. Zoom sur ce ce projet, lauréat 2019 du programme Génération Climat.

Découvrez le projet Zion'Gaïa

5:38

L’autonomie alimentaire, le respect de la nature et le partage de connaissances, au centre du projet

Avec l’aide de 5 ami(e)s, Marc-Aurèle a lancé le projet Zion Gaïa entre 2013 et 2015. Concrètement il est situé dans la région de Kpalimé, à 120 km de Lomé, la capitale. Le projet comprend trois volets :

- Le reboisement pour réhabiliter l’écosystème local en replantant des espèces d’arbres qui existaient dans la région, permettant ainsi le retour de la forêt tropicale. Objectif : reboiser 8 hectares de terrain pendant 6 ans à raison de 1500 arbres chaque année.

- Le développement d’une “forêt comestible” ou agroforêt, afin de produire des fruits sans pesticides de synthèse, avec le moins de travail possible, tout en respectant la nature et la santé, en s’inspirant des systèmes naturels forestiers. Objectif : faire pousser 8 hectares de forêt comestible en plantant chaque année 1500 arbres.

- La création d’un centre écologique qui a pour objectif de devenir un tiers-lieu de vie et où la priorité est de placer l’homme et l’environnement au centre de toutes les activités. Cet espace a l’ambition d’héberger les personnes qui souhaitent participer au projet et de mettre en place des ateliers pour partager ses connaissances aux villages alentours et principalement aux jeunes générations. Le but ultime est de développer des activités génératrices de revenus pour les communautés villageoises des alentours, en leur apprenant à transformer leurs produits agricoles (conserves, confitures, produits laitiers) ou en créant de l'artisanat (hamacs, instruments de musique).


Le projet est toujours en cours de développement. Depuis 2019, le programme Génération Climat, créé par la Fondation Nicolas Hulot et le Forim, a permis de mener à bien les activités prévues dans l’année (reboisement, permaculture, installation d’une centrale photovoltaïque pour le centre écologique, etc.) et de renforcer ses activités de sensibilisation, de transformation artisanale des produits et de développement de l'économie circulaire dans la région.

D’ici 2023, le but de l’association est de finir la construction du centre écologique, le reboisement de l’agroforêt, et de continuer à transmettre leurs connaissances autour des sujets qui leur tiennent à coeur : l’agro-écologie, le maraîchage bio, l’élevage, l’apiculture et bien sûr le respect de la nature.

A terme, la revente des produits de la ferme devrait permettre aux habitants d’obtenir des revenus plus importants. En somme, un projet très prometteur !

Le projet Zion Gaïa en 2019 :

- 4 000 arbres plantés sur 2,5 hectares


- 6 emplois créés


- 3 ruches installées et une première récolte de miel
 réalisée

- 2 000 arbres fruitiers plantés


- Une centaine de poules, 7 pintades, 5 canards et 9 chèvres dans la zone d’élevage


L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

A Haïti, deux jeunes relancent la culture du café et du cacao pour lutter contre la précarité
Tout savoir sur le plastique avec M. & Mme Recyclage
Des paniers de légumes solidaires pour aider les étudiants fauchés