Les projets soutenus

Graines urbaines, un jardin citoyen au cœur de Vaulx-en-Velin

Publié le 24 mai 2022 , mis à jour le 22 juillet 2022

Restez informés

Chaque mois, recevez L’Essentiel de la FNH : découvrez notre impact positif sur la nature et l’Homme et comment agir avec nous !

Réconcilier la nature et la ville et proposer aux habitants de créer un jardin dans le quartier populaire de Vaux-en-Velin la Soie, telle est la vocation écologique et sociale de Graines urbaines. Une association créée en 2020 par Morgane et Marion, qui promeut les pratiques naturelles, la sensibilisation et le lien social. Un projet que nous encourageons et soutenons financièrement dans le cadre de notre programme “J'agis pour la nature”.

Un jardin pour tisser des liens entre la nature et les urbains

Pour Morgane et Marion - deux jeunes ingénieures de la région lyonnaise engagées dans les projets d’agriculture urbaine et paysanne - le jardin aménagé avec et pour les habitants et les usagers du quartier de la Soie à Vaulx en Velin, doit devenir un lieu totem au cœur de la ville. Un espace de naturalité auquel chacun peut contribuer dans le cadre de plantations citoyennes et participer à des ateliers d’enseignement de techniques naturelles de jardinage (compost, paillages, semis…) avec le choix, aussi, de s’investir plus avant dans l’évolution même du projet : dans sa conception, son entretien, les diagnostics sur la biodiversité, le choix des techniques de culture, suivi et récoltes.

©GrainesUrbaines

400 m2 de plantations sur 1000 m2 de terrain, au cœur d’un quartier populaire

En plus de sensibiliser l’ensemble des habitants et des usagers du quartier aux enjeux de la préservation du vivant en milieu urbain, le jardin s’avère aussi être un lieu particulièrement propice aux rencontres, au partage d’expérience, à l’échange de savoirs, autant qu’à des activités ludiques et récréatives. En cela, le jardin de Graines urbaines se veut, avant tout, être un espace convivial, vecteur de lien social dans un quartier en pleine évolution où chacun porte une histoire différente et se croise sans se connaître.

Un lieu de sensibilisation et de pédagogie pour tous

L’association Graines urbaines propose plusieurs axes pédagogiques autour du végétal en ville et intervient au sein d’écoles, d’entreprises et d’associations, sur les thèmes reliant la nature, la biodiversité, l’alimentation et le potager. 
Plus largement, tous les habitants et usagers (voisins, collectifs de quartier, centre sociaux, EHPAD) sont concernés et invités à prendre part aux ateliers organisés par Graines urbaines - 50 ateliers de 5 à 30 participants à ce jour – durant lesquels manipulations et activités aident aussi à prendre conscience des enjeux écologiques pour encourager des changements de comportement.

©GrainesUrbaines

Le jardin de Graines urbaines, un terreau de solutions agroécologiques

Représentatif de toutes les questions relatives à la biodiversité, le jardin est le lieu où la faune et la flore se côtoient et interagissent dans un espace restreint. Un véritable laboratoire du vivant où le cycle de l’eau, la composition des sols, les évolutions du climat, le choix des essences et des semences conditionnent la réussite d’un projet de végétalisation. C’est pourquoi Graines urbaines a développé des partenariats avec des acteurs locaux, chacun expert dans leur domaine. Les experts des associations Arthropologia et Des Espèces Parmi’ Lyon, accompagnent sur les diagnostics de la faune et de la flore ainsi que dans le choix des essences pour créer une haie accueillante pour la biodiversité, notamment les insectes auxiliaires du jardin. Biomède conseille la partie association des plantes pour concilier au mieux la dépollution des sols, l’association des croqueurs de pommes aide sur le choix des variétés anciennes de fruitiers plus résistants, et les CRBA sur la conservation des semences paysannes localement mieux adaptées…

Un projet écologique de jardin partagé

Mis à disposition par la ville de Vaulx-en-Velin, cet espace a vocation depuis le printemps 2021 à devenir un jardin qui réponde aux envies de plantations des citoyens tout en s’appuyant sur la mise en œuvre de solutions techniques et écologiques tout au long de l’année : analyse des sols, plan de culture selon le calendrier (paillage, tuteurage, taille, apport de compost, récoltes…) plantations de différentes strates de végétation tenant compte des alliances entre les différentes plantes et leurs besoins différents en lumière, récupération de l’eau de pluie, construction d’abris, dont une mare, pour accueillir une faune diversifiée : pollinisateurs, libellules, hérissons… 

Quels bons gestes pour sauvegarder les papillons ?

Réconcilier la nature et la ville pour rassembler des habitants et des populations différentes.

Se concerter, planter, et faire fructifier un coin de jardin dans l’espace urbain, c’est permettre à chacun de s’inscrire dans un projet partagé et rejoindre une communauté de quartier. Avec cette même volonté de réunir des populations autour de la nature, Morgane et Marion espèrent essaimer vers de nouvelles zones d’implantation.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

« Ça prend racine » dans les Monts du Lyonnais !
Ils replantent le décor du bocage avesnois
Ils plantent des arbres pour préserver la biodiversité d’un lagon