Projets soutenus

Une école pour fleurir l’avenir des femmes et de la planète

Publié le 06 décembre 2021 , mis à jour le 14 janvier 2022

Restez informés

Chaque mois, recevez L’Essentiel de la FNH : découvrez notre impact positif sur la nature et l’Homme et comment agir avec nous !

Du Pain & des Roses a été créée en 2017 par Marie, 29 ans, suite à un séjour à Londres. L’association propose à des femmes éloignées de l’emploi de se former au métier de fleuriste, en ayant recours à des fleurs locales et de saison. Un beau projet à découvrir, soutenu par notre programme Génération Climat.

Saviez-vous que 85% des fleurs vendues en France sont importées ? Les conséquences sont non négligeables : recours à des pesticides parfois interdits en Europe, lourde empreinte carbone liée au transport, exploitation de la main-d'œuvre très souvent féminine… Dans le même temps, en France, le métier de la fleur est en tension et en 2020, plus de 1,1 million de femmes étaient au chômage. Du Pain & des Roses a l’ambition de répondre à ce double enjeu écologique et social.

Le marché actuel de la fleur : un choc pour l’environnement

Aux Pays-Bas, 1er producteur européen de fleurs coupées, environ 106 kg de pesticides sont utilisés par hectare de fleurs, soit 30 fois plus que pour les fruits et légumes ! Par ailleurs, le secteur de la fleur est gourmand en eau et surtout en émission de gaz à effet de serre, puisque l’avion est le mode de transport privilégié pour les transporter.

15
substances en moyenne (fongicides, néonicotinoïdes, insecticides…) seraient présentes dans un bouquet de roses selon 60 millions de consommateurs

Le marché de la fleur et son impact écologique

Une idée importée d’outre-manche

Marie découvre l’association Bread & Roses lors d'un séjour à Londres. Elle est immédiatement séduite par le concept : organiser des ateliers découverte au métier de fleuriste pour des femmes réfugiées. A son retour en France en 2017, elle décide de reprendre l’idée et fonde Du Pain & des Roses. Nicolas (29 ans) la rejoindra plus tard pour monter l’entreprise sociale qui finance en partie le projet, ainsi que Alexane (25 ans), actuellement directrice de l’association.

Pourquoi du Pain & des Roses ?

Ce nom vient d’un célèbre poème de James Oppenheim qui dit que l’humain a certes besoin de pain pour vivre, mais aussi de beauté et de créativité pour s’épanouir.

Actuellement, Du Pain & des Roses est le seul acteur à proposer une formation gratuite et professionnalisante au métier d'assistante fleuriste. L’association accueille des femmes de tous âges et origines, en situation de précarité, et aux parcours de vie complexes. Il faut savoir que se former au métier de fleuriste coûte plus de 4 000 euros lorsqu' on a dépassé l’âge de l’apprentissage (29 ans) ! Un budget inaccessible pour de nombreuses personnes… L’objectif de l’association pour 2022-2023 est de développer un CQP et un CAP, afin de se faire reconnaître également par Pôle-emploi, ainsi que de décrocher des contrats de professionnalisation pour les élèves.

1000
à 1500 postes sont à pourvoir chaque année dans le secteur de la fleur
14
élèves ont été formées en 4 promotions (3 élèves/promotion puis une promotion à 6 ). En 2022, l’objectif est d’accueillir 18 femmes par promotion.
Atelier pratique © Du Pain & des Roses

L’écologie au coeur du projet

L’association se fournit auprès de 11 producteurs situés en Ile-de-France et du Var en agriculture raisonnée et labellisés Fleur de France. Certes, la fleur française peut être de 30 à 40% plus chère qu’une fleur importée, mais elle garantit une production écologiquement et socialement responsable.

Les notions autour de l’écologie dans le métier de fleuriste sont également intégrées à part entière dans la formation. Chaque femme doit notamment approfondir un sujet qui lui tient à cœur en lien avec l’écologie et la fleur et en faire un exposé.

Parallèlement, l’association organise des actions de sensibilisation et de plaidoyer pour faire prendre conscience des enjeux écologiques et sociaux liés à l’industrie de la fleur et appeler à renforcer la filière horticole française. Elle participe notamment à des événements grand public (comme la campagne Octobre Rose), organise des masterclass auprès de futurs professionnels fleuristes, met en place des ateliers de la fleur engagée ou organise des rencontres avec des producteurs pour les sensibiliser.

Pour se financer : vente au grand public et service de décoration florale

Du Pain & des Roses s’appuie sur une entreprise sociale et solidaire qui propose des services B2B de décoration et de design floral aux entreprises et particuliers. Depuis l’été 2020, elle réalise également des ventes grand public au sein d’un kiosque à fleurs parisien (1 Place d'Estienne d'Orves, 75019), où les apprenties fleuristes peuvent venir se former en condition réelle.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Du Pain & Des Roses (@dupainetdesroses)

L’association reçoit également des financements tiers comme le programme Génération Climat porté par la FNH et le Forim, qui accompagne et soutient la jeunesse engagée pour le climat et la solidarité.

Le projet avance à grands pas et une première antenne a été lancée à Nantes en 2021. L’objectif est de continuer à essaimer le modèle dans d’autres villes de France.

Vous souhaitez soutenir ce projet ? N’hésitez pas à vous rendre dans le kiosque parisien ou à commander un beau bouquet de fleurs locales et de saison sur leur site internet.

Envie d'en savoir plus ?

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Des paniers de légumes solidaires pour aider les étudiants fauchés
3 000 arbres plantés pour lutter contre l’avancée du désert
Une ressourcerie végétale qui sème l’espoir