Projets soutenus

70 nouveaux jeunes primés par la FNH pour leur action en faveur du climat

Publié le 11 juillet 2022 , mis à jour le 25 juillet 2022

Restez informés

Chaque mois, recevez L’Essentiel de la FNH : découvrez notre impact positif sur la nature et l’Homme et comment agir avec nous !

Avec Génération Climat, la FNH accompagne et soutient depuis 2016 les jeunes qui souhaitent agir dans la lutte contre le dérèglement climatique et les inégalités croissantes. Pour ce dernier appel à projet de 2022, le jury du programme a récompensé 28 initiatives de jeunes entre 15 et 35 ans dans les domaines de l’agroécologie, la gestion des déchets ou encore la sensibilisation à l’environnement, avec des bourses entre 2 000 et 10 000 euros. Envie de les découvrir ? Allons-y !

Les jeunes veulent jouer un rôle primordial dans l’action contre le changement climatique. C’est leur avenir qui est en jeu. C’est ce qu’ont très bien compris ces jeunes, qui ont choisi de s’engager en intégrant le programme Génération Climat. En six ans, ce sont plus de 1 120 jeunes qui ont mis en place des initiatives sur le terrain, grâce au dispositif d’accompagnement et de soutien du programme.

Zoom sur 3 projets de la promo 2022

Parmi les 28 projets sélectionnés, nous vous faisons découvrir une petite sélection :

Velhome : une application pour garer son vélo dans un lieu sécurisé

Chaque jour, 1 000 vélos sont volés en France. D’ailleurs, le vol est le premier frein au déploiement du vélo. Alors Octave (24 ans) et Paul (25 ans) ont créé en 2020 le site internet Velhome, qui permet de mettre en relation des cyclistes ayant besoin d'un stationnement sécurisé avec des hôtes qui proposent d'accueillir leur vélo dans un espacé privé et sécurisé. Aujourd'hui, Velhome compte près de 1 000 utilisateurs, dont plus de 450 hôtes partout en France, en Belgique et en Suisse. Ils ont par ailleurs lancé il y a quelques mois la première carte des vélos volés, qui permet aux cyclistes de voir quelles sont les zones les plus à risque pour garer leur vélo.

Génération Climat soutient Octave et Paul pour créer une application mobile, qui permettra une utilisation plus ergonomique de la plateforme et le recrutement de plus d’utilisateurs. 

© Velhomme

Les Joies sauvages : le média qui s’incruste dans dans les coulisses d’un monde en transition

Depuis janvier 2022, Kern (35 ans) et Mélanie (30 ans) sillonnent la France à la rencontre de celles et ceux qui ont changé de vie pour moins d'empreinte carbone, plus de nature et plus de solidarité. Ils ont visité des fermes collectives, des éco-colocs, des tiers lieux ou encore des habitats légers et raconté leur expérience en 5 reportages diffusés sur Youtube.

Génération Climat les soutient pour la réalisation d’une deuxième saison dans laquelle ils partiront à la rencontre de celles et ceux qui ont changé de vie pour devenir agriculteurs et agricultrices. Tou·te·s auront un point commun : l'envie de produire notre nourriture de manière soutenable. 

© Les Joies Sauvages

Des ateliers de recyclage pour comprendre les enjeux des déchets plastique

72% des déchets plastiques collectés en France ne sont pas recyclés ! Pour répondre à cette problématique, Antoine et Lisa (29 ans) ont fondé l’association Resak. Ensemble, ils animent des ateliers de sensibilisation, déjà soutenus par Génération Climat en 2021, sur la pollution plastique et le zéro déchet, avec des démonstrations de recyclage grâce à des machines facilement transportables.

Après un an à sillonner la côte basque, Génération Climat les soutient à nouveau pour créer des ateliers participatifs où chacun pourra traiter ses propres déchets et expérimenter ainsi la complexité du processus de recyclage : broyer manuellement le plastique en paillettes puis mouler un objet, processus qui à l‘échelle industrielle est très consommateur d’énergie. Le message est clair : la solution n'est pas le recyclage, mais bien de tendre vers le zéro déchet et le zéro plastique !

© Resak

Génération Climat est un programme co-financé par : AFD, Domorrow, Fondation de France, Fondation Léa Nature, Fondation Prince Albert II de Monaco, la MAIF et la Fondation Valorem.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Voyager engagé avec l'accompagnement de “On the Green Road”
On soutient : trois jeunes traitent les déchets abandonnés dans l'Everest
Les Hôtels Solidaires donnent une seconde vie aux textiles hôteliers