Les exonérations possibles dans le calcul de l’IFI

L’impôt sur la Fortune Immobilière se calcule suivant un barème progressif composé de tranches d’imposition. Vous pouvez bénéficier d’une réduction totale ou partielle de l’IFI selon la nature de vos biens.

Diminuer la base de calcul de l’IFI

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour alléger la base de calcul de l’IFI, soit en profitant d’une exonération totale soit partielle.

Les biens professionnels :

Les locaux commerciaux et industriels, les biens agricoles, les bois et forêts exploités à titre professionnel ou les parts de SCI qui possèdent des biens professionnels sont totalement exonérés d’impôts. Ces biens doivent correspondre à l’activité principale du contribuable et être déclarés dans le formulaire 2042 IFI.

Les autres biens :

Les parts de groupements fonciers agricoles non exploitants, les bois et forêts gérés de manière durable sur une période de 30 ans, les biens immobiliers classés monuments historiques ainsi que les biens ruraux loués par bail à long terme font partie des biens qui bénéficient d’une exonération partielle de l’IFI.

L’abattement sur la résidence principale

L’abattement de 30% sur la résidence principale est valable, que celle-ci soit détenue par une personne physique ou morale. En fonction de votre situation personnelle ou du statut du bien, le champ d’application de l’abattement varie :

Personne physique ou morale possédant la résidence principale Modalités d’application
Couple faisant une déclaration IFI séparée Chaque personne bénéficie de l’abattement
Couple vivant séparément mais avec une déclaration IFI partagée Une seule habitation bénéficie de l’abattement
Usufruitier déclarant la pleine propriété de la résidence principale en démembrement L’usufruitier profite de l’abattement
L’usufruitier et le nu-propriétaire déclarent la résidence principale en démembrement L’occupant de la résidence principale profite de l’exonération
Société de copropriété Chacun des associés bénéficie de l’abattement

A savoir : Il faut prendre en compte sa valeur réelle sur le marché immobilier.

Livre blanc IFI 2023

Tout savoir concernant l'Impôt sur le Fortune Immobilière

Télécharger (format pdf - 709 Ko)

Les dettes déductibles

Les dettes liées aux actifs immobiliers taxables

Le patrimoine net taxable de l’IFI prend en compte l’ensemble de vos biens immobiliers imposables, après exonération de certaines dettes telles que :

  • les frais suite à des travaux (rénovation, agrandissement, construction, entretien, etc.) ;
  • les emprunts en vue d’acquérir un bien imposable ;
  • le paiement d’impôts dus à raison des propriétés immobilières concernées (taxe foncière, etc.)

A savoir : Il existe des dettes non déductibles. C’est le cas notamment des dettes contractées pour l’achat d’un bien immobilier complètement ou partiellement exonéré.

Le plafonnement des dettes

Si votre patrimoine immobilier a une valeur réelle supérieure à 5 millions d’euros et que la somme totale des dettes excède 60% de cette valeur, alors vous pouvez déduire les dettes dépassant ce seuil qu'à hauteur de 50 % de ce surplus.

Les dons aux associations

Les dons aux associations ou aux fondations reconnues d’utilité publique telle que la fondation pour la Nature et l’Homme vous permettent de bénéficier d’un abattement de l’impôt sur la Fortune Immobilière à hauteur de 75 % des dons réalisés dans la limite de 50 000 € par an, à savoir un don d’une valeur maximale de 66 667 euros. Si votre don est supérieur au montant de votre IFI, vous avez la possibilité de déclarer une partie de ce don au titre de l’IFI et la partie restante au titre de l’Impôt sur le Revenu dans la limite de 20 % de vos revenus imposables. Vous ne pouvez pas reporter le surplus sur les années suivantes.

Livre blanc IFI

Pour tout savoir concernant l’Impôt sur la Fortune Immobilière